Lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT

Lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT

 
 
Lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT

 Comité Opérationnel de Lutte contre le Racisme et l’Antisémitisme (CORA)

Appel à projet contre la haine et les discriminations anti-LGBT 2017

PHAROS - Portail officiel de signalement des contenus illicites sur internet

Se défendre, alerter et agir contre le racisme – outils opérationnels

Le Comité Opérationnel de Lutte contre le Racisme et l’Antisémitisme (CORA)

 La Délégation Interministérielle à la Lutte Contre le Racisme et l'Antisémitisme (DILCRAH), placée, depuis novembre 2014, sous l’autorité du Premier ministre a pour mission de donner une nouvelle impulsion à l’action publique en matière de lutte contre le racisme et l’antisémitisme.

Philippe MAHÉ, préfet de Meurthe-et-Moselle a installé le 23 février 2016 le comité opérationnel de lutte contre le racisme et l’antisémitisme (CORA) de Meurthe-et-Moselle.

L’installation de cette instance opérationnelle, prévue dans le cadre du plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme 2015-2017, traduit la volonté du Gouvernement de faire de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme une priorité de l’action publique locale.

 Sous la présidence du préfet et la vice-présidence du président du conseil départemental et du procureur de la République, ce comité, composé des services de l’État concernés (Éducation nationale, direction départementale de la cohésion sociale, forces de l'ordre, etc.) et d'élus locaux, doit être un lieu d’échange et de partage d’informations pour définir et impulser des politiques locales visant à lutter efficacement contre le racisme et l'antisémitisme.Succédant à la commission pour la promotion de l’égalité des chances et de la citoyenneté (COPEC), le CORA constitue le lieu d’élaboration, de mise en œuvre et de suivi du plan départemental de lutte contre le racisme et l’antisémitisme.

Le préfet a annoncé que la conférence de la laïcité et du libre exercice du culte sera associée au CORA, en tant que conseil d’orientation, afin de s'appuyer sur les acteurs de terrain et définir des actions de promotion des valeurs de la République, d’engagement citoyen et de lutte contre toutes les formes de discriminations. Les réflexions et les propositions de cette conférence ont notamment vocation à inspirer l’action opérationnelle des CORA.

Par ailleurs, le CORA a également rappelé la nécessité de promouvoir et de faire connaître PHAROS, la Plate-forme d’Harmonisation, d’Analyse, de Recoupement et d’Orientation des Signalements qui permet de signaler les comportements illicites, notamment les contenus à caractère raciste ou antisémite, sur internet.

De même, un site internet développé par le Défenseur des droits, intitulé « Égalité contre Racisme » offre des outils opérationnels pour se défendre, alerter et agir contre le racisme.

Documents :

> Plan national de lutte contre le racisme et l'antisémitisme 2015-2017 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,77 Mb

Liens utiles :

DILCRA

> Appel à projet 2017-2018 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,21 Mb

PHAROS

Egalitecontreracisme.fr

Appel à projets locaux "mobilisés contre le racisme et l'antisémitisme" 2017-2018

La délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti LGBT (DILCRAH) soutient et encourage les initiatives de la société civile engagée contre les haines et les discriminations.

Elle accompagne ainsi de multiples projets, sur tout le territoire national, qui favorisent les échanges, la connaissance de l’autre et l’émergence de contre-discours.

En 2017, 545 projets, répartis dans 89 départements, ont été subventionnés et sont venus compléter la mobilisation et l’action des services de l’État et des collectivités territoriales contre le racisme et l’antisémitisme.

Fort du succès rencontré lors des deux précédentes éditions, la DILCRAH, en liaison avec les Comités opérationnels de lutte contre le racisme et l’antisémitisme dans chaque département, renouvelle pour l’année 2017-2018 l’appel à projets locaux « Mobilisés contre le racisme et l’antisémitisme ».

Ensemble, continuons à faire reculer le racisme, l’antisémitisme et les discriminations !

Lire l'appel à projets :

> Appel à projets 2017-2018 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,21 Mb

Qui peut candidater ?

Cet appel à projets s’adresse d’abord aux structures dont l’objet principal est de lutter contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations, et/ou de promouvoir les valeurs de la République, et/ou de mener une action éducative et pédagogique.
Elles peuvent être constituées de professionnels et/ou de bénévoles, de type associatif ou non, ancrés sur des territoires ruraux, ultra-marins et urbains, en privilégiant les quartiers de la politique de la ville. Peuvent donc notamment candidater : les associations loi 1901, les établissements culturels, les établissements scolaires et universitaires.

Quels projets peuvent être soutenus ?

Cet appel à projet a pour but de soutenir les actions à portée territoriale qui s’inscrivent dans les objectifs du Plan interministériel de lutte contre le racisme et l’antisémitisme 2015-2017 consultable.
Sont ainsi éligibles des projets qui visent notamment à la réalisation de l’un ou plusieurs de ces objectifs :

  • la lutte contre les stéréotypes, la connaissance de l’autre, l’engagement citoyen et le bien-vivre ensemble par des actions à destination des jeunes, sur et hors temps scolaire,
  • la production de ressources et de contre-discours en ligne,
  • le développement du signalement des discours de haines sur internet,
  • la valorisation des lieux d’histoire et de mémoire,
  • l’accompagnement et la formation des acteurs de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme,
  • le développement de mesures de responsabilisation,
  • l’accompagnement des victimes de racisme et d’antisémitisme,
  • la participation à la semaine d’éducation et d’action contre le racisme et l’antisémitisme du 17 au 25 mars 2018.

Comment seront sélectionnés les candidatures ?

Les candidatures font d’abord l’objet d’une instruction et d’une pré-sélection locale dans le cadre des Comités Opérationnels de lutte contre le Racisme et l’Antisémitisme, présidés par le Préfet du département.
La DILCRAH procède, nationalement, à l’étude finale des projets et décide du montant de la subvention allouée pour chaque dossier retenu. La DILCRAH s’assure notamment du respect des critères et de l’équité territoriale.

Où déposer mon dossier de candidature ?

Vos dossiers complétés sont à renvoyer à l’adresse suivante :
Préfecture de Meurthe-et-Moselle
Bureau de la Représentation de l’État (M. CHAPUIS)
1 rue Préfet Claude Érignac
CS 60031
54 038 NANCY CEDEX

Dates à retenir :

  • Du 6 novembre 2017 au 22 décembre 2017: Dépôts des candidatures
  • 22 décembre 2017 au 31 janvier 2018: Commissions locales de sélection
  • 1er février – 2 mars 2018 : Commissions nationales d’attribution
  • Mars-avril 2018 : Notification des résultats de l’appel à projets aux lauréats