Pneumatiques usagés

Pneumatiques usagés

 
 
Pneumatiques usagés

Les déchets de pneumatiques, bien que classés comme des déchets non dangereux, représentent un danger pour l'environnement et la santé publique en cas d'incendies (émissions de gaz toxiques) ou de dépôts sauvages (refuges pour les moustiques potentiellement porteurs de virus...).

Il est interdit de mettre des pneumatiques en décharge, de les abandonner dans le milieu naturel ou de les brûler. Ils doivent être remis à un collecteur agréé. On estime à 460 700 tonnes environ de pneumatiques (soit 45 millions de pneumatiques toutes catégories confondus) qui sont mis sur le marché par an en France.

La réglementation :

Les articles R 543-137 à R 543-152 du code de l’environnement réglementent les conditions de collecte et d’élimination des pneumatiques usagés.

Les pneumatiques usagés doivent être collectés par des collecteurs agréés par arrêté préfectoral. L’arrêté ministériel du 15 décembre 2015 précise les conditions de délivrance des agréments pour les opérations de ramassage, de regroupement et de tri des pneumatiques usagés.

Ou s’adresser pour obtenir les pièces constitutives du dossier de demande d’agrément :
Service de la Coordination des Politiques Publiques - bureau des procédures environnementales - 1 rue du Préfet Claude Erignac - CS 60031 - 54038 NANCY Cedex

Gestion des pneumatiques usagés :
Environ 15 % de ces pneus sont réutilisés (occasion, rechapage), 25 % sont recyclés (granulation par exemple), et 60 % font l’objet d’une valorisation énergétique (dont 50%
en cimenterie).

Réemploi et valorisation matière :
Le réemploi : le pneumatique usagé réutilisable (PUR) peut-être commercialisé (vente d’occasion) lorsque la limite d’usure n’est pas atteinte. Le pneu usagé réutilisable peut également être rechapé (procédé qui consiste à remplacer la bande de roulement de l’enveloppe du pneu). La poudrette de caoutchouc : elle est obtenue par le broyage fin de pneus usagés non réutilisables (PUNR). La poudrette peut-être utilisée pour fabriquer des revêtements de sols sportifs, des matériaux d’isolation phonique, des roulettes, etc.

La valorisation énergétique :
Les pneumatiques possédant un pouvoir calorifique intéressant lorsqu’ils sont brûlés, l’industrie cimentière principalement est consommatrice de pneus usagés.

Les collecteurs agréés en Meurthe-et-Moselle :
Pour le département de Meurthe-et-Moselle, vous trouverez ci-dessous la liste des sociétés agréées pour effectuer cette collecte :

> Liste des sociétés agréées pour la collecte de pneumatiques usagés - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,03 Mb

Délivrance de l’agrément :

L'agrément pour les opérations de ramassage est délivré par le préfet du département dans lequel l'installation est exploitée, après engagement d’une procédure adaptée à chaque demande et pouvant varier selon certains critères (demande d’agrément de ramassage sur un ou plusieurs départements, site de traitement présent ou non dans le département,)
S’adresser à la Préfecture de Meurthe-et-Moselle, Service de la Coordination des Politiques Publiques - bureau des procédures environnementales - 1 rue du Préfet Claude Erignac - CS 60031 - 54038 NANCY Cedex