Bruit des transports terrestres routiers et ferroviaires

L’observatoire du bruit et la résorption des points noirs bruit (PNB)

 
 

L’observatoire du bruit : rôle et missions

L’observatoire du bruit : rôle et missions

L’observatoire doit permettre de recenser les zones de bruit critique, d’identifier les points noirs bruit, de déterminer les actions à envisager, de porter ces informations à la connaissance du public, de suivre les actions programmées et de communiquer sur la mise en oeuvre du programme de résorption.

Il concerne toutes les infrastructures de transports terrestres.

Il recense les zones de bruit critiques où le niveau sonore dépasse des valeurs limites exprimées en dB(A).

Les .PN.B sont des bâtiments d’habitation, de soins, de santé, d’enseignement ou d’action sociale répondant à des critères d’antériorité (autorisés avant 1979, ou autorisés avant l’infrastructure en cause) et à des critères liés à l’exposition sonore en façade des bâtiments.
 Un bâtiment est considéré P.N.B (Point Noir Bruit) dès que le niveau sonore en façade dépasse l’une des valeurs figurant au tableau ci-dessous :

Indicateurs de bruit Routes et Lignes à Grande Vitesse Lignes ferroviaires conventionnelles
LAeq  (6h-22h) 70 db(A) 73 db(A)
LAeq (22h-6h) 65 db(A) 68 db(A)
Lden 68 db(A) 73 db(A)
Lnight 62 db(A) 65 db(A)

Observatoire du bruit : localisation des points noirs bruit sur le réseau routier national

La carte des Points Noirs dus au Bruit (P.N.B) est issue de l’observatoire du bruit des infrastructures routières en Meurthe-et-Moselle. Un des objectifs de cet observatoire est d’identifier les points noirs dus au bruit du réseau routier national (P.N.B) et de proposer des actions de rattrapage.

La carte fait apparaître les autoroutes et routes nationales et leurs empreintes sonores. L’empreinte sonore couvre la zone où les niveaux sonores sont susceptibles de dépasser les seuils réglementaires (méthode de calcul maximaliste). Attention : les habitations à l’intérieur des empreintes sonores ne sont pas nécessairement des P.N.B.

La carte représente également les secteurs contenant des P.N.B. Conformément à la méthodologie définie par le CERTU, la largeur des secteurs contenant des P.N.B correspond à la largeur des empreintes sonores et n’a pas été réduite. Ainsi toutes les habitations dans les secteurs contenant des P.N.B ne sont pas nécessairement des P.N.B, en particulier les maisons situées en retrait.

Les P.N.B sont des bâtiments d’habitation, de soins, de santé, d’enseignement ou d’action sociale répondant à des critères liés à l’exposition sonore en façade du bâtiment (70 dB(A) en période de jour (6h-22h), ou 65 dB(A) en période de nuit (22h-6h), ou en LDEN 68 dB(A)) ainsi qu’à la date d’autorisation de construire de ce bâtiment (critères d’antériorité).