Egalité professionnelle

Promotion de l'égalité professionnelle

 

Les inégalités hommes femmes au travail
En France, comme dans les autres pays membres de l'Union européenne, les femmes sont de plus en plus nombreuses à exercer une activité professionnelle. La constitution affirme l'égalité de leurs droits avec ceux des hommes. Mais ce droit formel se heurte encore à de nombreuses inégalités et à des discriminations dans l'accès à l'emploi et à la formation.

L'inégalité en quelque chiffre :
 le salaire moyen des femmes cadre du secteur privé est de 23% inférieur à celui des hommes (salariés à temps complet).
 80% des travailleurs à très bas salaires sont des femmes (salaire égal ou inférieur à 650 euros).
11% de la population active féminine est au chômage contre 9% de la population active masculine.

L'entreprise moteur de l'égalité professionnelle :
L'égalité professionnelle : est devenue un élément incontournable de la négociation collective depuis la loi du 9 mai 2001. Les accords passés entre l'entreprise et les syndicats définissent les actions précises à entreprendre afin d'améliorer les conditions d'emploi et de formation des hommes et des femmes dans l'entreprise.

Les contrats égalité- mixité :crées par l'Etat, ils permettent de soutenir financièrement les actions menées par les entreprises pour faire progresser l'égalité professionnelle. Le contrat égalité soutient l'embauche, la formation, la promotion et l'amélioration des conditions de travail des femmes. Le contrat mixité apporte une aide aux entreprises qui favorisent la diversification des emplois occupés par les femmes.

Le label égalité :
il distingue les entreprises et les associations exemplaires qui s'engagent à faire de l'égalité une valeur de l'entreprise.

Discriminations sexistes : sachez vous défendre Toute discrimination sexiste est interdite par la loi.

Pour en savoir plus :
 www.halde.fr
 www.femmes-egalite.gouv.fr 
 www.infofemmes.com
 www.travail.gouv.fr 
 www.egaliteprofessionnelle.org 

Par téléphone au 0 825 347 347 (0.15 euro/min) de 9h à 18h du lundi au vendredi

Entreprenariat au féminin

Le FGIF, Fond de Garantie pour la création, la reprise et le développement d'entreprises à l'Initiative des Femmes.

Une garantie sous quelles conditions ?
Le FGIF peut être attribué à toutes les femmes si votre entreprise a moins de 5 ans quel que soit votre statut professionnel ou la forme juridique et le secteur d'activité de votre entreprise.

Montant du prêt garanti :
5000 euros minimum, par entreprise
Durée du prêt deux à sept ans
Taux de couverture par le FGIF :
 70% pour les prêts inférieurs à 38 000 euros.
 Pour les prêts supérieurs ou égaux à 38 000 euros, le montant de la garantie est plafonné à 27 000 euros.
Objet du prêt :
Les crédits sont :
- destinés aux fonds de roulement et/ou à des investissements (hors autorisation à court terme et crédit bail).
- inscrits dans le plan de financement de démarrage (création ou reprise d'entreprise) ou de développement de l'entreprise.
Coût pour l'entreprise

Le coût total de la garantie s'élève à 2.5% du montant garanti.
Comment procéder ?

- télécharger le dossier de demande de garantie en cliquant ici
 Votre projet est ensuite expertisé par des professionnels de l'accompagnement à la création d'entreprise.

 Votre prêt est garanti La caution de l'Etat se met en place dès que France Active Garantie reçoit de l'établissement bancaire :
 les chèques de commission et de cotisation
 la copie du contrat de prêt
 la copie du tableau d'amortissement

Pour en savoir plus :
 www.femmes-egalite.gouv.fr
 www.travail-solidarite.gouv.fr

Parité et responsabilité politique

Pour en savoir davantage sur ce thème :
 www.observatoire-parite.gouv.fr