Actualités

Réunion du Comité Opérationnel de lutte contre le Racisme et l’Antisémitisme (CORA)

 
 
Réunion du Comité Opérationnel de lutte contre le Racisme et l’Antisémitisme (CORA)

Mercredi 24 janvier 2018, sous la présidence de M. Eric FREYSSELINARD, Préfet de Meurthe-et-Moselle et, sous la vice-présidence des représentants de M. le Président du Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle et de M. le Procureur de la République de NANCY, le Comité Opérationnel de lutte contre le Racisme et l’Antisémitisme (CORA) s’est réuni.

Lieu d’échange et de partage d’informations entre les services de l’État (Préfecture, Sous-Préfectures d’arrondissements, DDCS, DIRECCTEdirection régionale des entreprises de la concurrence de la consommation du travail et de l'emploi, DRJSCSdirection régionale de la jeunesse des sports et de la cohésion sociale, Rectorat, DASEN, DDSPdirection départementale de la sécurité publique, Gendarmerie, TGITribunaux de grande instance de Nancy, TGITribunaux de grande instance de Briey et Défenseur des Droits) et les collectivités territoriales (Conseil Départemental, Métropole du Grand Nancy, Association des maires et présidents d’intercommunalité de Meurthe-et-Moselle, Villes de Nancy, Vandoeuvre-lès-Nancy, Lunéville, Toul, Briey et Longwy), le CORA définit et impulse les politiques locales visant à lutter efficacement contre le racisme et l'antisémitisme. Il constitue ainsi le lieu d’élaboration, de mise en œuvre et de suivi du plan départemental de lutte contre le racisme et l’antisémitisme, articulé en fonction de 6 axes prioritaires :

  • axe 1 : évolution des phénomènes de racisme et d’antisémitisme ;
  • axe 2 : actions menées à l’école et à l’université ;
  • axe 3 : actions visant à former les professionnels et le grand public ;
  • axe 4 : actions visant à promouvoir un usage respectueux et responsable d’internet ;
  • axe 5 : actions menées dans le milieu sportif ;
  • axe 6 : répression et sanctions.

Le CORA a également pour rôle d’examiner et de prioriser les réponses faîtes dans le cadre de l’appel à projets de la Délégation Interministérielle à la Lutte contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Haine anti-LGBT (DILCRAH) « Mobilisés contre le racisme et l’antisémitisme », accompagnant financièrent les structures dont l’objet principal est de lutter contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations, et/ou de promouvoir les valeurs de la République, et/ou de mener une action éducative et pédagogique.

(www.gouvernement.fr/appel-a-projets-locaux-mobilises-contre-le-racisme-et-l-antisemitisme)

Le CORA traduit donc, au plan départemental, la volonté du gouvernement d’inscrire dans la durée la lutte contre l’antisémitisme et le racisme.

 
 

A lire également :