Actualités

Philippe MAHE lance une expérimentation de réinsertion des jeunes sortant de détention

 
 
Philippe MAHE  lance une expérimentation de réinsertion des jeunes sortant de détention

Philippe MAHE, préfet de Meurthe-et-Moselle a signé une convention d''expérimentation d’un cycle de réinsertion et d’accompagnement vers l’emploi des jeunes sortants de détention.

Cette expérimentation doit permettre àdes jeunes sortant de détention une réinsertion dans le monde du travail, en s’appuyant sur deux dispositifs existants : l’établissement pour l’insertion dans l’emploi (EPIDE) de Langres et le service civique.

 La convention réunit la préfecture de Meurthe-et-Moselle, le Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, l’EPIDE, la direction inter-régional des services pénitentiaires Strasbourg/Grand-Est, la direction départementale de la cohésion social et les missions locales de Briey, Nancy et Toul.

Le dispositif peut être résumé en trois points :

1. La présentation du dispositif aux jeunes suivis par les services judiciaires. Le service civique sera proposé aux volontaires en amont de la phase d’admission à l’EPIDE.

2. La sélection par l’EPIDE de certains jeunes quittant la sphère pénitentiaire, dans la

perspective d’accéder à un emploi à la fin de leur cursus à Langres.

3. L’accompagnement personnalisé du jeune volontaire suivi par Pôle Emploi et les missions locales s'il n’a pas trouvé d’emploi après son passage à l’EPIDE.

La convention est signée pour une durée d'un an.

 
 

A lire également :