Actualités

Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives

 
 
Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives

La Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA) anime et coordonne l’action du gouvernement en matière de lutte contre les drogues et les conduites addictives avec ou sans produits. Elle dispose à cet effet de crédits destinés à financer des actions de prévention s’inscrivant dans les priorités du plan gouvernemental 2013-2017.

Pour l’année 2016, les actions déposées au titre de l’appel à projet objet du présent courrier s’inscriront prioritairement dans les orientations suivantes :

prévenir les conduites addictives au moyen d’actions en milieux scolaire, universitaire, festif et professionnel ;

renforcer la sécurité, la tranquillité publiques et l’application de la loi  en agissant sur

la prévention de la délinquance et l’entrée dans le trafic, la prévention des conduites dopantes et la prévention auprès des publics sous main de justice (conduites addictives et récidive liée à ces conduites) ;

accompagner les populations les plus vulnérables (populations en errance, femmes usagères de drogue, jeunes), favoriser le développement des compétences psycho-sociales des jeunes et de leurs parents, retarder l’âge dela première expérience ;

renforcer les actions de formation des professionnels de terrain au contact des publics concernés.

Une attention particulière sera accordée aux projets qui s’inscriront dans une logique de coordination de l’accompagnement des bénéficiaires. Ainsi les projets faisant apparaître :

- des cofinancements et un montage financier lisible,

- une méthodologie d’évaluation,

- des indicateurs quantitatifs et qualificatifs,

- un bilan d‘activité de qualité

seront préférés à des projets ponctuels.

Par ailleurs, les crédits MILDECA n’ont pas vocation à financer des mesures relevant de l’action courante des services déconcentrés telles que  :

  •  les consultations médicales afin d’examiner les personnes en état d’ivresse publique et manifeste,
  •  les alternatives aux poursuites et peines prévues par la loi et déjà généralisées sur le territoire (injonctions thérapeutiques, etc),
  •  l’achat de matériel d’investigation pour les forces de l’ordre,
  •  les dispositifs de prise en charge qui relèvent de l’assurance maladie,
  •  les investissements ou achats de matériel (matériel informatique, locaux, achats de véhicules),
  •  la pérennisation du recrutement d’agents, la constitution d’une subvention d’équilibre, le versement de rémunération à des tiers.

Le dossier d'appel à projet 2016 se compose de l’imprimé cerfa 12156*04 est téléchargeable ici

Tout porteur de projets ayant obtenu un financement en 2015, devra présenter à l’appui de sa nouvelle demande un bilan détaillé quantitatif et qualitatif de sa précédente action. A défaut, aucune subvention ne pourra être renouvelée.

Votre dossier signé et accompagné des pièces justificatives devra être adressé par courriel à l’adresse suivante : pref-bps@meurthe-et-moselle.gouv.fr pour le 25 mars 2016 au plus tard.