Actualités

Le préfet organise un exercice multi-sites "attentat"

 
 
Le préfet organise un exercice multi-sites "attentat"

Dimanche 19 novembre 2017, Philippe MAHÉ, préfet de Meurthe-et-Moselle a organisé un exercice multi-sites à Vandoeuvre-lès-Nancy et Neuves-Maisons afin de tester les capacités de coordination des services opérationnels en cas d'attentat.

A cet effet, le plan ORSEC NOVI (nombreuses victimes) a été activé, conduisant ainsi à la mise en place de postes de commandement sur les différents sites de l'exercice, à la mobilisation du centre opérationnel départemental et à la mise en œuvre du plan blanc au CHRU de Nancy.
Cet exercice a mobilisé l'ensemble des services départementaux et extra-départementaux amenés à intervenir en cas d'attentat, soit près de 440 personnes appartenant aux services de la direction départementale de la sécurité publique, au groupement de gendarmerie, à l'antenne RAID de Nancy, au centre de déminage de Metz, au service régional de police judiciaire de Nancy, au service départemental d'incendie et de secours, au SAMUService d'aide médicale urgente, au CHRU de Nancy, à l'Université de Lorraine et aux associations agréées de sécurité civile.

Cet exercice avait trois objectifs : renforcer la coordination entre les différents services intervenants (forces de sécurité intérieure/services de secours) ; fluidifier la transmission des informations provenant des services opérationnels ; et tester la prise en charge des victimes blessées au centre hospitalier régional universitaire de Nancy avec la mise en œuvre du « damage control » et l'activation du plan blanc.
Monsieur le préfet a souhaité la tenue régulière tout au long de l'année 2017 d'exercices évaluant la coordination entres les forces de sécurités et l'ensemble de la chaîne de secours en cas d'attaque terroriste. Cela a ainsi été auparavant le cas le 17 février à Jarville-la-Malgrange et le 17 mai à Lunéville. Ces exercices font partie d'une programmation plus vaste comprenant également des entraînements de sécurité civile à l'instar de ceux qui se sont déroulés à Toul le 22 mars et à Villers-la-Montagne le 28 septembre dernier (thématique "accident de la route").

 
 

A lire également :