Actualités

Le préfet aux côtés des acteurs de la banque alimentaire

 
 
Le préfet aux côtés des acteurs de la banque alimentaire

Point sur la généralisation des dons alimentaires aux associations par les grandes surfaces un an après la promulgation de loi relative à la lutte contre le gaspillage alimentaire

Au titre des dispositions prévues par loi du 11 février 2016 relative à la lutte contre le gaspillage alimentaire (loi Garot), il est désormais interdit aux grandes surfaces de jeter de la nourriture consommable (invendus) et de détruire de la nourriture consommable (par javellisation notamment). Afin de faciliter les dons alimentaires, le texte prévoit que les distributeurs disposent d’un délai d’un an à compter de la promulgation de la loi pour proposer à une ou plusieurs organisations caritatives de signer une convention de don.

Une année après la promulgation de cette loi, Philippe MAHÉ, préfet de Meurthe-et-Moselle, s'est rendu mercredi 8 février 2017 dans les locaux de la banque alimentaire de Nancy pour échanger avec les acteurs et partenaires locaux et faire le point sur la généralisation des dons alimentaires aux associations et sur la mise en oeuvre locale des conventions de don par les grandes surfaces.

A cette occasion, il a assisté au déchargement d'un camion de la Banque alimentaire à l'issue de sa tournée de ramassage de denrées alimentaires auprès des plateformes de grandes surfaces en présence de Geneviève PUPIL, présidente de la banque alimentaire de Nancy, de représentants des associations caritatives (Secours Populaire, Restos du Coeur, Croix Rouge Française) et de représentants de grandes enseignes de distribution.

 
 

A lire également :