Actualités

Dispositif mis en place à l'occasion du match de football ASNL – FC Girondins de Bordeaux

 
 
Dispositif mis en place à l'occasion du  match de football ASNL – FC Girondins de Bordeaux

Le préfet de Meurthe-et-Moselle a pris un arrêté préfectoral interdisant le stationnement, la circulation et l’accès au stade Marcel Picot aux personnes se prévalant de la qualité de supporter du FC Girondins de Bordeaux ou se comportant comme tel.

Il est rappelé que les décisions prises concernant les matchs de football à risque s’inscrivent dans un protocole de travail défini en concertation avec la division nationale de lutte contre le hooliganisme (DNLH) du ministère de l'intérieur, le préfet de département concerné par la rencontre, le procureur de la République, les deux clubs et les élus concernés. Ce processus se traduit par des réunions de travail en préfecture au cours desquelles le dispositif de sécurité est étudié avec précision.

La DNLH a ciblé le match du 28 janvier opposant l'ASNL au FC Girondins de Bordeaux, en recommandant d’y apporter une attention particulière et d’envisager des mesures permettant de limiter les risques.

Par conséquent, Philippe MAHÉ, préfet de Meurthe-et-Moselle, a pris un arrêté préfectoral interdisant le stationnement, la circulation et l’accès au stade Marcel PICOT aux personnes se prévalant de la qualité de supporter du FC Girondins de Bordeaux ou se comportant comme tel dans le périmètre suivant :

  •  Essey-lès-Nancy : rue du 69ème RI, avenue Foch, RD 674,
  •  Saint-Max : avenue Carnot, place Barrois,
  •  Tomblaine : RD674, boulevard du Millénaire,
  •  Pulnoy : RD 674,
  •  Nancy : RD674, boulevard Barthou, rue Jeanne d'Arc, boulevard Albert 1°, boulevard de Scarpone , rue du Faubourg des Trois Maisons, rue Desglin, avenue du 26° RI, rue Bazin, avenue du XXème Corps, avenue du Général Leclerc,
  •  Maxéville : rue de Metz.

S'agissant des supporters individuels du FC Girondins de Bordeaux, ces derniers peuvent évidemment assister au match en dehors de la tribune visiteur, sans signe distinctif les identifiant comme supporters du FC Girondins de Bordeaux. Il s'agit du même dispositif que celui qui a été pris lors des rencontres opposant l'ASNL au FC Metz (30 novembre 2016) et au RC Lens (19 mars 2016).

Les forces de l’ordre sont particulièrement mobilisées dans le contexte de l'état d'urgence et ne sauraient être détournées de cette mission prioritaire pour répondre à des débordements liés au comportement de supporters dans le cadre de rencontres sportives.

Vous pouvez télécharger l'arrêté préfectoral ci-dessous

> Arrêté préfectoral ASNL-FC Bordeaux 25-01-17 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,37 Mb

 
 

A lire également :