Actualités

Campagne de sensibilisation à l’égard des automobilistes, des piétons et des cyclistes

 
 
Campagne de sensibilisation à l’égard des automobilistes, des piétons et des cyclistes

Campagne de sensibilisation à l’égard des automobilistes, des piétons et des cyclistes

La politique de sécurité routière mise en œuvre en Meurthe-et-Moselle a permis de réduire considérablement le nombre de tués et de blessés. Aussi, entre 1995 et 2016, le nombre de tués a été ramené de 96 à 34.

Pour autant, les résultats encore partiels de l’année 2017, à savoir 33 morts au 29 novembre 2017 augurent d’un bilan définitif en inadéquation avec les objectifs fixés, et ce en dépit du travail des forces de l'ordre, des services de l'État en charge de la sécurité routière et des collectivités locales qui gèrent les voiries.

Par ailleurs, ce bilan provisoire 2017 se caractérise par une augmentation du nombre de piétons tués. En effet, sur 33 tués au 29 novembre 2017, 12 piétons comptent parmi les victimes. En Meurthe-et-Moselle, le taux de piétons tués est ainsi passé en 5 ans de 7,5 % à un peu plus de 36 %. Ce résultat est la conséquence des comportements bien souvent inadaptés de certains usagers, qu’ils soient automobilistes, piétons ou cyclistes.

Face à ce constat, l’État encourage tous les usagers à réagir collectivement. Une campagne de sensibilisation est ainsi lancée à compter du 6 écembre 2017 par le biais du site internet des services de l’État en Meurthe-et-Moselle ainsi que sur les réseaux sociaux (Facebook et Twitter) pour rappeler aux automobilistes, aux piétons et aux cyclistes les bons comportements à toujours adopter :

Conseils de bons comportements :

Automobilistes : Soyez plus vigilant dans les moments où la luminosité et les conditions atmosphériques ne sont pas favorables (allongement des distances de freinage, diminution de la visibilité). Sur une voirie humide, à 50km, il vous faudra plus de 35 mètres pour vous arrêter.

  • Lors du dépassement d'un cycliste, conservez une distance de sécurité supérieure à 1 mètre.
  • A chaque changement de direction, assurez-vous bien que rien ne se situe sur votre trajectoire (devant bien évidemment, mais aussi à droite et à gauche, au niveau de l’angle mort).
  • Restez concentrés au volant : proscrivez les distracteurs. À 50km/h, vous parcourez 14 mètres par seconde, c'est beaucoup et une ou deux secondes d'inattention peuvent avoir des conséquences lourdes pour vous et pour les autres.
  • Respectez les limitations de vitesse.

Piétons : La perception des distances, l'angle de vision sont des fonctions qui, avec l'âge, diminuent. Les personnes âgées doivent donc redoubler d'attention avant de traverser une route, même sur un passage protégé.

  • Si vous voyez l'automobiliste, l'inverse n'est pas certain : équipez-vous de dispositif permettant de mieux vous percevoir (vêtement, partie de vêtement ou accessoire clair, fluo ou rétro-réfléchissant),
  • appréciez bien le temps nécessaire pour traverser et la distance de l'automobile,
  • assurez-vous que l'automobiliste vous a vus et est en capacité de s'arrêter.
  • La traversée d'une route, même sur un passage protégé, même à un feu rouge, ne peut s'effectuer : sans un ou plusieurs regards à gauche et à droite. L'oreille ne suffit pas, les véhicules électriques sont silencieux,
  • avec la vision qui n'est pas mobilisée par un téléphone mobile, ...

Cyclistes : Adoptez un comportement qui garantit votre sécurité : munissez-vous d’éclairages et de gilets rétro-réfléchissants,

  • respectez les feux tricolores et la signalisation,
  • restez concentrés : ne portez pas d’oreillettes ou de caques audio,
  • adoptez une vitesse adaptée à l'environnement, il faudra peut-être vous arrêter en urgence. Sachez anticiper,
  • utilisez toujours un vélo en bon état (frein, éclairage, ...)