Actualités

8 mars - Journée internationale des droits des femmes

 
 
8 mars - Journée internationale des droits des femmes

Ce matin, à l'occasion de la Journée internationale des droits des femmes, le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux a rencontré des femmes de tous les corps du ministère, autour du thème de l'engagement.

Marie ARGOUARCH, sous-préfète, directrice de cabinet du préfet de Meurthe-et-Moselle, a participé à cette rencontre et a témoigné de son engagement au sein du corps préfectoral.

Qu'elles soient préfètes, pompiers, policières, militaires de la gendarmerie, les femmes sont toujours plus présentes dans tous les métiers de l'institution.

En ce 8 mars, Journée internationale des droits des femmes, M. Bruno LE ROUX, ministre de l’Intérieur, a tenu à échanger avec une dizaine de femmes représentant l’ensemble des corps et métiers du ministère, sur le thème de l’engagement.

Ce petit déjeuner a clôturé la « semaine des droits des femmes » du ministère de l’Intérieur, au cours de laquelle ont été présentés les résultats de la politique d’égalité mise en œuvre depuis 5 ans : avec 17% de femmes militaires dans la gendarmerie, 20% de préfètes, 28% de policières, 66% de lauréates au concours de commissaire de police et 1 000 femmes qui intègrent chaque année le corps des sapeurs-pompiers, les femmes sont en effet toujours plus présentes au sein du ministère de l’Intérieur.

A l’occasion du petit déjeuner, le ministre a interrogé les participantes, toutes récemment affectées, sur leurs attentes vis-à-vis du ministère. Elles ont également pu s’exprimer sur les raisons de leur engagement professionnel, et notamment, pour certaines d’entre elles, sur leur choix de s’orienter vers des missions opérationnelles au sein des forces de sécurité intérieure et de sécurité civile.

Bruno LE ROUX a tenu à saluer leur travail et à rappeler que les femmes ont, autant que les hommes, toute leur place au ministère de l’Intérieur. « La République, a-t-il ainsi réaffirmé, est un bien commun qui va au-delà des sexes, des genres, des origines et des convictions, et il est important que les femmes puissent poursuivre les mêmes carrières que leurs collègues masculins, dans les mêmes conditions et avec la même visibilité. »

Infographie